New York

New York Libery L'achat d'un bien immobilier à New York est assez simple, à condition d'être accompagné par une société expérimentée, capable de conseiller l'acheteur potentiel. Une fois trouvé le bien à acheter, que ce soit un loft ou un appartement, on fait une offre verbale par l'intermédiaire de l'agent immobilier qui représente l'acheteur. Normalement la négociation se passe entre deux agents, un pour chaque partie, c'est-à-dire l'agent du vendeur représentera son client, et l'agent de l'acheteur défendra les intérêts de l'acheteur de façon à garantir une négociation impartiale du prix et des termes qui seront ensuite indiqués dans le contrat de vente.

Une fois un accord trouvé sur le prix du bien ce sont les avocats respectifs qui veilleront à rédiger le contrat ce qui prendra une à deux semaines environ. Une fois le contrat rédigé et fait circuler entre les parties, au moment de la signature de celui-ci, l'acheteur devra verser une somme correspondant à 10% du prix convenu, sur le compte séquestre de l'avocat qui le représente. Cette somme restera en garantie sur le compte de l'avocat. L'acte de vente sera signé au maximum 30 à 45 jours après la promesse de vente, dans ce laps de temps l'avocat effectuera toutes les vérifications sur le bien et sur le titre de propriété. Le solde du prix d'achat sera versé au moment de la signature de l'acte ; l'acheteur devra faire parvenir à temps la somme totale sur le compte de l'avocat. L'avocat au moment de la signature paiera toutes les parties (vendeur et agences immobilières).
Acheter une maison à New York signifie acheter dans la ville la plus sûre au monde ; on pourrait dire de New York que c'est le coffre-fort immobilier par excellence. Tous les fondamentaux à la base d'un bon investissement immobilier sont présents, c'est-à-dire sécurité politique, pouvoir économique, pouvoir culturel. Dans l'évaluation d'un bon investissement et donc d'un marché il est important que toutes ces conditions soient présentes c'est-à-dire que tous les fondamentaux soient satisfaits.New York est la capitale mondiale de l'économie  et le restera. Investir à New York signifie protéger son capital et le voir augmenter dans le temps. Historiquement en 10 ans la valeur d'un bien immobilier à New York augmente de près de 100% la plus forte hausse qu'on peut attendre dans l'immobilier.
Acheter un appartement de luxe à New York signifie investir dans un « trophy asset ». À notre avis un simple appartement peut également être un Trophy Asset dès lors qu'il est situé dans un immeuble de standing et dans un emplacement privilégié.

Tout bien immobilier peut être un Trophy Asset, même un studio s'il est situé dans un bâtiment de standing et dans un emplacement de choix.

Du point de vue des coûts d'achat il faut tenir compte que l'acheteur paiera une taxe sur le luxe, appelée « mansion tax » appliquée sur les biens de plus d'un million de dollars. La valeur de la mansion tax est de 1% du prix du bien.

Acheter un appartement de luxe signifie mettre son patrimoine en sécurité.

Le rendement, même sur les biens les plus luxueux, peut être assez intéressant grâce à un marché de location dynamique et à un taux de vacance inférieur à 5%.

Louer son bien de luxe, si on ne veut pas l'utiliser soi-même signifie également avoir la possibilité de réduire les coûts de gestion qui peuvent être très importants pour un bien de standing.
 
Investir à New York aujourd'hui signifie entrer dans un marché positif, dynamique, avec des prix en hausse. Nous pensons qu'il vaut mieux investir dans un marché sur une tendance positive que dans un marché en souffrance, à moins que cette baisse du marché ne soit ponctuelle et qu'elle ne soit pas due au manque des fondamentaux politiques, économiques et sociaux qui soutiennent le marché et qui doivent être la base pour un investissement raisonné. Même une ville comme New York peut être spéculative quand on vise des quartiers en hausse comme Brooklyn (par exemple Crown Heights et Bedford-Stuyvesant, pour n'en citer que quelques uns) ou les zones nord de Manhattan, tels que Harlem (Morninside Heights, East Harlem, Central Harlem) et Washington Heights.

L'augmentation attendue est importante grâce à la tendance à l'uniformité/homogénéité des prix dans tous les quartiers.

Les constructeurs recherchent des terrains pour construire et les terrains disponibles et les moins chers se situent dans ces zones de New York.
Ce qui fait la différence dans l'achat d'un appartement à New York est surtout le standing de l'édifice ; les américains aiment beaucoup les services et apprécient les immeubles qui offrent de nombreux équipements : piscine, salle de sports, conciergerie, salle de conférence, sécurité 24 h, parking.

Le quartier est un choix personnel, dicté surtout par l'ambiance mais qui ne fait pas vraiment la différence. Il n'existe pas un vrai centre ville, chaque quartier et chaque zone a son centre et c'est une petite communauté en soi.

L'investissement minimum à prévoir est assez élevé, à partir de 500 000$ environ. Pour les européens le moment est favorable grâce au taux de change euro-dollar avantageux.
 
New York représente la destination idéale pour les acheteurs les plus réfléchis, pour utiliser un terme emprunté à la finance c'est un marché pour les investisseurs à long terme, c'est-à-dire ceux qui ne veulent pas spéculer et veulent avant tout protéger le patrimoine investi.

Qui achète à New York n'est pas un spéculateur mais c'est quelqu'un qui achète un bien à long terme afin de réaliser une plus-value importante, contrairement au spéculateur qui recherche le profit à court terme.

Malgré un rendement de location bas, inférieur à 3-4% par an, l'augmentation des prix est extrêmement importante, presque 10% par an. C'est pourquoi celui qui achète un bien immobilier à New York en 10 ans voit doubler la valeur de son investissement.

La tendance de ces 10 dernières années le confirme, avec une hausse moyenne supérieure à 8% par an.

Pourquoi investir à New York ?

New York répond à tous les fondamentaux de nature économique (economical activity), politique (political power) et social (intellectual power).

New York compte une forte présence d'acheteurs internationaux ainsi que des buyers locaux qui sont ceux qui soutiennent le marché immobilier en cas de crise économique interne.

Le marché de New York a démontré sa stabilité et sa force dans toutes les crises économiques historiques et plus récentes.

Tout ceci est une bonne raison pour investir dans l'immobilier à New York, mais en vérité vérifier la subsistance de ces conditions est essentiel pour n'importe quel marché immobilier et doit être à la base d'un achat immobilier raisonné.
>